CALCULATEUR IBL-T

Bienvenue sur la page du calculateur de gain en productivité de l’Indice de bonheur au travail (IBL-T). Ce calculateur inédit est notre plus récent outil. Il sert à démontrer concrètement les gains financiers potentiels liés à des employés plus heureux au travail.

Vous êtes une entreprise ou un organisme à but lucratif

Vous êtes un OBNL, une association, un ministère ou une municipalité

Pour commencer, veuillez choisir l'une des deux options ci-dessus.

L’indice de bonheur moyen est de 68.5. Il varie quelque peu selon le type d’entreprise. Quelques points plus bas pour les entreprises manufacturière et de commerce au détail et quelques points plus haut pour les entreprises de services.

Accroissement souhaité de l'IBL-T

0 / 15 points

Évaluez subjectivement quel pourrait être l’IBL-T de l’ensemble des employés de votre organisation et inscrivez l’amélioration souhaitée en termes de points.

Inscrivez le chiffre d’affaire de votre dernière année financière.

Bénéfice brut (%)

0%

Inscrivez le bénéfice brut réalisé pour votre dernière année financière.

Votre taux de main-d'oeuvre directe (%)

0%

Le taux de main-d’oeuvre directe ou à la production est la proportion (%) que représente l’ensemble des salaires versés aux employés par rapport au chiffre d’affaires déclaré.

Gain en productivité

Le gain en productivité est lié à l’accroissement de la performance, de l’efficience et du rendement des employés.

Gain en réduction de non-qualité

Le gain en réduction de non-qualité est lié à la diminution des coûts de non-performance (absentéisme, présentéisme, maladie, épuisement professionnel, roulement de personnel, accidents de travail, vol à l’interne, laxisme, nonchalance, etc.). Nous l’évaluons à environ 50% des gains totaux. Notez cependant que cette proportion peut varier en fonction de la nature des organisations.

Gain totaux

Les gains totaux sont calculés sur une base annuelle et se veulent récurrents.

L’indice de bonheur moyen est de 68.5. Il varie quelque peu selon le type d’entreprise. Quelques points plus bas pour les entreprises manufacturière et de commerce au détail et quelques points plus haut pour les entreprises de services.

Accroissement souhaité de l'IBL-T

0 / 15 points

Évaluez subjectivement quel pourrait être l’IBL-T de l’ensemble des employés de votre organisation et inscrivez l’amélioration souhaitée en termes de points.

Inscrivez le montant total de la masse salariale de votre organisation.

Les bénéfices marginaux ($)

Inscrivez le montant correspondant aux bénéfices marginaux octroyés à l’ensemble des employés de l’organisation.

Gain en productivité

Le gain en productivité est lié à l’accroissement de la performance, de l’efficience et du rendement des employés.

Gain en réduction de non-qualité

Le gain en réduction de non-qualité est lié à la diminution des coûts de non-performance (absentéisme, présentéisme, maladie, épuisement professionnel, roulement de personnel, accidents de travail, vol à l’interne, laxisme, nonchalance, etc.). Nous l’évaluons à environ 50% des gains totaux. Notez cependant que cette proportion peut varier en fonction de la nature des organisations.

Gain totaux

Les gains totaux sont calculés sur une base annuelle et se veulent récurrents.


Rappelons que depuis quelques années l’IBL (Indice de bonheur Léger) a développé un sous-indice (IBL-T) permettant d’évaluer le niveau de bonheur au travail des employés.

Le test de l’IBL-T permet d’obtenir les informations suivantes :

  • Indice de bonheur général des employés (IBL)
  • Indice de bonheur au travail de ces mêmes employés (IBL-T)
  • IBL et IBL-T en fonction de segments d’emplois (succursale, département, type d’emploi, âge, etc.)
  • La performance générale et par segment des cinq facteurs R de bonheur au travail
    • Réalisation de soi
    • Relations de travail
    • Reconnaissance
    • Responsabilisation
    • Rémunération
  • Le sentiment d’appartenance global et par segment
  • De nombreux comparables

Pour tous les types d’organisations, le bonheur au travail est un important facteur de performance et, il va sans dire, d’amélioration de la productivité. Un indice de bonheur (IBL-T) élevé aura des incidences sur de nombreux éléments reliés à la productivité tout en réduisant les coûts de non-qualité.

  • Absentéisme
  • Présentéisme
  • Épuisement professionnel
  • Roulement du personnel (rétention)
  • Recrutement de nouveau personnel
  • Environnement/climat
  • Accidents de travail
  • Vol à l’interne
  • Laxisme/nonchalance
  • Dispersion (projet personnel)
  • Autres